Les infos de l’hypno

Tarifs / rendez-vous

Consultations :

  • sur rendez-vous au cabinet (Le Perreux sur Marne / Paris) : 9 rue des Fratellini 94170 Le Perreux sur Marne (sur rendez-vous par téléphone ou par Doctolib)
  • Par vidéo-consultation : (Toute la France et zone francophone ; prendre rendez-vous par téléphone ou messagerie)
  • À domicile : (Île de France ; prendre rendez-vous par téléphone)

Tel.: +33 6 14 19 66 15

E-mail : paul.poivert@gmail.com

Paul Poivert, Praticien certifié – Hypnosup / Maître Praticien – EFH (Ecole Française d’Hypnose) – SIRET : 88481927700010

Cliquez ici : rendez-vous par DOCTOLIB

Tarifs :

  • Consultation au cabinet ou à distance par visio, 1h à 1h30 : 80€
  • Arrêt Tabac, accompagnement sur 2 à 3 séances
  • Atelier d’hypnose régressive spirituelle, 3h à 3h30 : 250€
  • Préparation mentale / Accompagnement / Coaching : au forfait en fonction de la durée d’accompagnement

l’hypnothérapie s’inscrit dans la relation d’aide, hors cadre médical et réglementé. Elle ne se substitue donc en rien à un acte ou traitement médical dont elle est peut-être complémentaire. La prestation délivrée par votre professionnel ne fait pas l’objet d’un conventionnement. Dès lors, elle n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Le montant des honoraires fixé est cependant déterminé avec tact et mesure.

À propos d’hypnose, les questions que vous vous posez

L’hypnose thérapeutique reste encore mal connue du public. Souffrant de l’image mystérieuse et spectaculaire soigneusement entretenue par l’hypnose de spectacle, elle se trouve en fait aux antipodes de ce que l’on peut voir sur scène ou dans les shows télévisés. Ici, il n’est absolument pas question d’aller contre la volonté de la personne hypnotisée, ni de la manipuler de quelque manière que ce soit, et pour cause : l’hypnose thérapeutique justifie son intérêt dans le fait d’aider le consultant à atteindre un objectif de mieux-être qui lui est propre, en rapport avec sa problématique personnelle. Aucune démarche invasive ni contraignante, mais plutôt un accompagnement en douceur visant à résoudre certaines situations en utilisant les ressources personnelles présentes dans l’inconscient du consultant.

Voici une sélection de questions qui sont fréquemment posées et qui reflètent les hésitations du public, accompagnées de leurs réponses à la fois claires et détaillées. 

Est-ce que l’hypnose correspond à une prise de pouvoir sur moi ou mon inconscient par l’hypnotiseur ? 

L’hypnose à vocation thérapeutique, dite aussi d’accompagnement au mieux-être, n’impose aucune contrainte. C’est au contraire une façon de vous redonner l’entière souveraineté dans votre vie. À tout moment en hypnose vous pouvez dire stop, ou bien simplement laisser de côté toute suggestion qui pourrait vous sembler inopportune. Le rôle de l’hypnose est de vous donner les moyens d’acquérir l’entier contrôle sur vous-même ainsi que sur vos fonctions inconscientes, vos conditionnements, vos automatismes, vos émotions. Personne d’autre que vous n’a accès à ces fonctions ; l’hypnotiseur s’attache à vous faciliter l’accès à vos propres ressources.

Peut-on exercer une manipulation à notre insu ou un moyen de trafiquer notre inconscient ?

Le travail de l’hypnotiseur thérapeutique est exactement à l’opposé de cette croyance. Il se contente d’organiser la rencontre entre votre partie consciente (votre intellect) qui gère votre quotidien et votre réflexion, et votre partie inconsciente où sont stockés tous vos souvenirs et toutes vos émotions et met en place les conditionnements, les habitudes, les « rituels » qui ne sont que le résultat de votre propre vécu. Cette rencontre vous permet alors d’entrevoir et d’expliquer les origines de certains ancrages émotionnels et d’y apporter vous-même les modifications qui vous permettront d’en atténuer les effets. Le rôle de l’hypnotiseur est de vous faire des propositions – que vous devez toujours valider ou non, pour vous aider rétablir le logiciel, à changer de point de vue ou à comprendre des éléments… Une personne qui ne serait pas d’accord avec une séance a la possibilité à tout moment de revenir à l’état de veille normal en ouvrant simplement les yeux. C’est la volonté de la personne accompagnée qui garantit l’efficacité de l’accompagnement.

Est-ce qu’on dort pendant l’hypnose ?

On ne dort pas en hypnose, au contraire, on reste profondément en éveil à soi-même, en prenant conscience de nos capacités et potentiels… Certaines personnes très détendues peuvent se laisser aller dans un état modifié de conscience plus profond qui va leur permettre un meilleur « lâcher prise », mais il suffit juste d’une simple suggestion et la personne revient à un niveau plus léger, tout en restant en hypnose, et on continue dans les meilleures conditions. Un état de transe profonde peut être obtenu en milieu médical comme par exemple pour les anesthésies, mais ce n’est pas le cas pour l’accompagnement au mieux-être ou un état modifié de conscience léger est suffisant pour solliciter l’inconscient et obtenir une bonne efficacité dans les suggestions.

Est-on complètement inconscient(e) en état d’hypnose ?

Au contraire, on est hyperconscient. Une personne complètement inconsciente ne peut plus interagir. En hypnose, on travaille avec la partie inconsciente de notre être, celle qui régit les émotions, les souvenirs et les conditionnements, mais on n’est pas inconscient. On se souvient généralement de toute la séance. Pendant celle-ci, on a juste à se laisser aller, à « lâcher prise » de sa partie consciente (l’intellect) pour laisser la partie inconsciente (l’émotif) s’exprimer.

Est-ce que pendant l’hypnose, on est prisonnier(e) de l’hypnotiseur ? 

Non seulement on n’est pas du tout prisonnier, mais on reste absolument libre de ses mouvements : on peut bouger, même aller faire pipi si besoin pendant la séance. On a l’impression d’être comme dans un état de rêverie car le corps est détendu et qu’on focalise sur la partie inconsciente de notre être. Mais le corps peut aussi être très utile, réagir et donner des informations si besoin. On compte jusqu’à 5 pour sortir de l’état d’hypnose tout simplement pour que ce soit plus doux de revenir ici et maintenant dans une parfaite énergie positive.

L’hypnose est-elle un état réservé à certaines personnes qui font déjà de la méditation ? 

Tout le monde peut faire l’expérience de l’hypnose dans le cadre de l’accompagnement au mieux-être. D’ailleurs, dans la vie quotidienne, on se trouve très régulièrement tous en état d’hypnose, plusieurs fois par jour. C’est un jeu d’enfant. Notamment quand on se trouve en état de distraction ou de rêverie, plus centré sur soi-même et plus ou moins indifférent à l’environnement extérieur. La méditation aide juste à s’habituer à se laisser porter, mais n’a rien d’obligatoire pour vivre un état d’hypnose.

L’hypnose est-elle une façon de faire remonter en surface ce que je ne veux pas ou n’ai pas besoin de savoir ? 

En hypnose d’accompagnement au mieux-être, il n’y a aucune contrainte et le fait d’entrer en contact avec la partie inconsciente de vous-même ne provoque aucune obligation ni dépendance. Votre inconscient st votre meilleur ami, il connaît parfaitement votre fonctionnement et votre problématique et il est capable d’aller chercher ce dont vous avez besoin pour appréhender votre problématique, ainsi que ce qui est approprié et utile à votre évolution.Votre inconscient sait exactement ce qui est bon pour vous et c’est lui qui apporte les outils nécessaires à votre changement. Le praticien est juste votre accompagnateur pour organiser votre rencontre avec votre inconscient.

Est-ce que se mettre en hypnose est difficile ?

La pratique de l’hypnose est en soi extrêmement aisé et confortable. Le praticien s’adapte à votre fonctionnement inconscient, sait vous expliquer à quel point c’est simple et dès que vous êtes prêt(e) à « jouer le jeu », c’est même très facile. Bien souvent, vous n’avez rien à faire, il suffit de vous laisser guider par la voix du praticien. La séance commence généralement par une phase de détente et on ressort de la séance en parfaite forme.

Est-ce que l’hypnose est dangereuse ? 

La pratique de l’hypnose d’accompagnement au mieux-être est parfaitement sûre et ne présente aucune espèce de danger. C’est un puissant outil de transformation personnelle, de soins, de compréhension et de libération, mais c’est surtout un outil qui ne dépend que de vous puisqu’il est une partie de vous, la partie la plus importante, celle qui gère le bon fonctionnement de tout votre corps et vous apporte un parfait contrôle de votre vie. Alors s’il y avait un danger, il serait plutôt à chercher chez les autres qui tirent des bénéfices à ne pas vous voir pleinement souverain(e) de votre vie, peut-être, mais pour vous, au contraire l’hypnose  est juste un parfait outil d’accompagnement au mieux-être. 

L’hypnose est-elle de la magie, ou de la sorcellerie ?

Le seul pouvoir magique que le praticien possède, c’est d’avoir compris le fonctionnement de l’hypnose et son utilité pour votre bien-être. La seule magie de l’hypnose,c’est juste utiliser un « outil magique » qu’on a déjà tous en nous-même, notre conscience illimitée… Ni magie ni sorcellerie, l’hypnose est seulement l’outil le plus naturel que chacun(e) possède au plus profond de sa personne pour gérer ses propres transformations.

Et vous, vous essayez quand ? 

Plus de renseignements : Paul Poivert (Maître Praticien en hypnose Ericksonienne – préparateur mental – spécialiste de la gestion du stress), Tel.: 0614196615 – www.hypnotherapies.net

Cohérence cardiaque, une méthode simple et efficace pour gérer le stress

On peut considérer que le stress est le mal du 21esiècle. Dans une société plongée dans l’incertitude du lendemain par les troubles sociaux, politiques et sanitaires, de nombreux problèmes de santé trouvent leur origine dans le stress que l’on endure au quotidien. Pourtant, une méthode toute simple, gratuite et sans aucun effet secondaire existe pour réduire les effets de notre vie trépidante : la cohérence cardiaque ou plus simplement, réapprendre à… respirer !

Avec la crise du Covid-19 qui a frappé la planète en cette année 2020 et les mesures de confinement et de distanciation qui s’en sont ensuivies, la population a été soumise à des conditions de vie particulièrement stressantes et anxiogènes. D’après une enquête de Santé publique France, le nombre de personnes présentant un état de déprime a doublé en quelques semaines. 

Les médias grand public ont alors commencé à se pencher sur les méthodes permettant de gérer son stress au quotidien. Il en est une, fréquemment utilisée en hypnothérapie, mais aussi dans de nombreuses pratiques liées au bien-être : la cohérence cardiaque.

Présentée dans un article de France Infos comme ayant été « découverte » il y aurait une vingtaine d’années aux Etats Unis, elle se développerait en France depuis une dizaine d’années seulement. En fait, cette technique n’a pas été « inventée » par le HeartMath Institute, comme dit dans l’article, mais a tout bonnement… toujours existé, l’institut américain n’ayant fait qu’établir un protocole de mise en pratique spécifique à ses besoins. Pour preuve, les techniques respiratoires pour ralentir le rythme du corps en général et du cœur en particulier, sont pratiquées de tous temps dans toutes les disciplines liées à la méditation, au yoga, aux arts martiaux et au sport en général, comme par exemple dans l’apprentissage et la compétition d’apnée.

Dans la pratique sportive, la cohérence cardiaque permet de gérer le stress de la compétition

Le secret de la cohérence cardiaque

Le fonctionnement du corps humain est géré par sa partie inconsciente qui ajuste automatiquement l’action de chacun des organes, sans que l’on en prenne conscience. Pour ce faire, des hormones sont libérées par des glandes, véritables messagères qui vont transmettre aux organes concernés l’ordre d’accélérer ou de ralentir leur fonctionnement. Ainsi, l’adrénaline est secrétée en réponse à un état de stress ou pour répondre à une activité physique intense, entraînant (entre autres) une accélération du rythme cardiaque et de la respiration. Au contraire, l’acétylcholine vient ralentir la fréquence cardiaque. Toutes ces différentes fonctions sont gérées par deux systèmes nerveux, le système orthosympathique (accélération) et le système parasympathique (ralentissement) qui composent le système nerveux autonome.

La cohérence cardiaque peut être pratiquée à tous moments de la journée

Une méthode extrêmement simple

En-dehors de ce fonctionnement automatique, nous pouvons agir sur notre état de stress en modifiant consciemment la régulation cardiaque et respiratoire, sans être pour autant un champion d’apnée. Il suffit pour cela de se livrer régulièrement, une ou plusieurs fois dans la journée, à un petit exercice simple durant quelques minutes, pendant lequel on enchaîne des inspirations lentes, amples et profondes, suivies d’expirations sur le même rythme. Chaque inspiration et chaque expiration dure environ 5 secondes et l’on veille à emplir complètement et profondément les poumons à l’inspiration et à les vider de la même manière à l’expiration. Cette méthode permet de ralentir le rythme respiratoire et par conséquent le rythme cardiaque. C’est alors tout l’organisme qui baisse et régule son rythme, se calme, atténue son stress.

La méthode 3-6-5

Pour s’en souvenir, rien de plus simple : pensez aux 365 jours que compte une année. 

3, c’est le nombre minimum de fois à pratiquer cet exercice au cours de la journée. Mais comme quand on aime, on ne compte pas, rien n’empêche de le pratiquer plus souvent, aux moments-clés de votre journée (au lever, dans les transports, pendant les pauses au travail, dans les moments relax et même au coucher. Vous pouvez même le pratiquer quand vous marchez dans la rue, en rythmant votre respiration sur un nombre de pas : cette méthode s’appelle la respiration dynamique). 

6, c’est le nombre de cycles de respirations complètes par minute (inspiration + expiration), c’est-à-dire 6 cycles de 10 secondes (5 secondes en inspiration, puis 5 secondes en expiration).

5, c’est le nombres de minutes à consacrer à cet exercice. Pour récapituler, minimum 3 fois dans la journée, 6 cycles (inspiration 5 secondes, puis expiration 5 secondes), pendant 5 minutes.

Rappelez-vous : inspirez, puis soufflez lentement et profondément ; évacuez tous les soucis et tout ce qui vous pèse pendant l’expiration ; emplissez-vous d’énergie, de bien-être et de toutes choses positives pendant l’inspiration.

Outre le ralentissement du rythme biologique, la cohérence cardiaque permet d’éliminer plus facilement le dioxyde de carbone, diminuer la consommation d’oxygène en même temps que le rythme respiratoire, diminuer la tension des muscles et l’activité nerveuse, ralentir le flux sanguin en même temps que le rythme cardiaque, diminuer la pression artérielle, diminuer la transpiration, stabiliser l’activité gastrique.

La cohérence cardiaque permet de mieux supporter le stress du travail

Des effets très bénéfiques

Tous les médecins et les spécialistes vous le confirmeront : la cohérence cardiaque est très efficace pour diminuer le stress, l’anxiété et l’activité émotive en général et apprendre à contrôler ses émotions. Sa particularité est qu’elle ne provoque aucun effet indésirable et ne présente aucune contre-indication. Elle peut être pratiquée aussi bien par les enfants que par les adultes, par les sportifs que par les sédentaires. On peut l’utiliser pour les crises d’angoisse, les passages d’examens, les périodes de stress ou encore les problèmes d’endormissement. 

Notons au passage que la pratique de la cohérence cardiaque présente un effet très bénéfique sur les problèmes de santé liés au stress, comme par exemple le syndrome de l’intestin irritable. Elle ne remplace absolument pas les traitements médicaux qui pourraient être prescrits pas un médecin, mais apporte un véritable plus dans l’amélioration de l’inconfort dû à ces affections.

Cette méthode a aussi été testée avec succès dans certaines écoles, au début de la journée, après les récréations du matin et de l’après-midi et après le déjeuner. On a pu observer un comportement plus calme et des progrès significatifs dans les matières étudiées. Les élèves étaient plus attentifs et mieux canalisés.

Exemple de vidéo Youtube de cohérence cardiaque : inspiration lorsque la bulle monte, expiration lorsqu’elle descend

Des applications gratuites

Pour vous aider à rythmer vos exercices de cohérence cardiaque, vous pouvez trouver très facilement des applications  gratuites sur les stores de votre smartphone (la plus courante, « Ma cohérence cardiaque », ou bien « Respirelax+ », ou bien d’autres encore, selon vos préférences, elles sont toutes construites sur le même modèle avec des mises en forme différentes. Vous pouvez aussi trouver des vidéos sur Youtube. Il suffit de taper « Cohérence cardiaque » dans le moteur de recherche et vous n’aurez que l’embarras du choix, de nombreux praticiens proposant leurs services par ce biais.

Il vous reste à essayer cette méthode aux effets aussi positifs et n’oubliez pas : la respiration, c’est la vie !

Plus de renseignements : Paul Poivert (Maître Praticien en hypnose Ericksonienne – préparateur mental – spécialiste de la gestion du stress), Tel.: 0614196615 – www.hypnotherapies.net

Le bien-être par l’hypnose

Pour améliorer votre bien-être, dépasser certains blocages psychosomatiques, maîtriser certaines addictions ou certaines phobies, arrêter la cigarette ou perdre du poids, ou bien dans la vie pratique, gérer votre stress pour gagner en performance (stress en entreprise, préparation sportive, préparation d’examens), avez-vous pensé à essayer une méthode thérapeutique douce et brève : l’hypnose ?

L’hypnose est un état naturel, bien différent de ce que vous avez pu voir à la télé dans les spectacles d’hypnose (du genre de celui du célèbre Messmer) ou bien avec les « hypnotiseurs de rue », qui font des tours spectaculaires pour amuser les passants. Ici, c’est une hypnose thérapeutique douce, brève et efficace. Il nous arrive à tous régulièrement, d’être dans cet état par moments et de ressentir comme des micro-coupures, comme par exemple, en conduisant (vous savez : vous roulez sur l’autoroute et à un moment, vous vous rendez compte que vous avez passé un lieu sans vous en rendre compte…). Cela peut être aussi lorsque nous sommes absorbés par des pensées (quand on est « dans la lune »), ou bien en écoutant et en se laissant porter par de la musique, ou encore en regardant un film où l’on ne fait plus attention à l’environnement (vous avez déjà dû ressentir ce fugace sentiment de « décalage » quand vous sortez du cinéma après avoir vu un bon film). 

C’est ce qu’on peut appeler une sorte d’hypnose légère quotidienne. Pour l’hypnose thérapeutique, le praticien renforce cet état modifié de conscience afin de vous rendre réceptif à ses suggestions.

Vous ne dormirez pas, c’est un état dans lequel vous restez conscient tout en étant un peu ailleurs, qui oscille entre l’éveil et une forme de rêve que l’on peut orienter.

Cet état hypnotique est un état propice à l’inconscient pour enregistrer des suggestions positives vous permettant d’accéder à vos propres ressources etrésoudre certaines situations ou certains problèmes.

En hypnose, vous serez dans cet état, complètement absorbé tout en entendant ce que l’hypnothérapeute vous dit, ou peut-être pas, ça n’a pas d’importance.

Rassurez-vous, en hypnothérapie, on ne peut pas vous faire faire ce que vous ne voudrez pas faire ou ce qui va à l’encontre de vos valeurs car vous gardez toujours votre libre-arbitre.

Domaines d’application de l’hypnose thérapeutique

Les domaines d’application sont extrêmement variés et d’un abord très simple. Quel que soit notre âge, nous rencontrons tous par moments des difficultés personnelles, dans des domaines différents comme l’état physique, le moral, l’affectif, le relationnel, la vie professionnelle… Le rôle de l’hypnothérapeute est de vous guider pour vous faire découvrir les ressources que votre inconscient garde enfouies en vous-même et qui contiennent les clés pour améliorer votre quotidien et vous reconnecter à votre force intérieure. 

Pour cela, quelques séances suffisent.

Les domaines d’intervention en hypnothérapie : l’arrêt du tabac, la perte de poids, les addictions (conduite alimentaire, sucre, grignotages, boulimie, achat compulsif, jeux d’argent, jeux vidéo, smartphone, réseaux sociaux, dépendance affective, sexe, alcool, procrastination chronique, comportement d’achat, kleptomanie, dépendance au travail, au sport, ou tout autre comportement addictif), phobies (peur des araignées, des insectes, des chiens ou chats et des animaux en général, des piqûres, de la douleur, de l’eau, de la nuit, de la mort, du sang, du dentiste, du contact physique, claustrophobie, agoraphobie, vertige, peur de l’avion, de vieillir, de parler en public, du regard des autres,…), gestion du stress au quotidien, lié à la santé, au travail, dans la pratique sportive, angoisses, crises de panique, difficultés relationnelles, déprime passagère, mal-être au quotidien, sentiment d’insécurité, de perte de contrôle, émotivité ou irritabilité, blessures du passé, estime de soi, ou encore préparation mentale du sportif, préparation aux compétitions, préparation aux examens scolaires ou professionnels… 

Comme vous pouvez le constater, les domaines d’application de l’hypnose dans la vie quotidienne sont très vastes et l’efficacité de cette méthode est reconnue.

Paul Poivert (Maître Praticien en hypnose Ericksonienne – préparateur mental – spécialiste de la gestion du stress), Tel.: 0614196615 – www.hypnotherapies.net